Les épillets

 

 Soyez extrèmement vigilant, les problèmes dus aux épillets sont très fréquents en été. Ce sont de tous petits épis qui se prennent dans les poils, ils ne sont presque pas visibles mais suffisent à créer des abcès qui peuvent être graves s'ils ne sont pas traités à temps. Il faut surveiller les zones sensibles de très près. Par exemple, pour les pattes, il faut bien écarter les doigts, couper les petites bourres de poils et enlever le moindre petit brin de paille que vous pourriez apercevoir. Car très rapidement, le brin s'avance vers la peau et petit à petit s'enfonce plus profondément dans la chair. Il va rentrer sous la peau et provoquer un abcès. Cela va très vite, il faut donc être particulièrement vigilant. Si votre compagnon se met à boitiller, à secouer la tête ou à essayer de se frotter derrière les oreilles, cela peut-être un épillet. Il faut alors vérifiez si vous ne sentez pas une petite boule ressemblant à un bouton sec sur la peau. Si c'est le cas il est recommandé de consulter rapidement un vétérinaire. En effet, si l'on attend trop longtemps, il peut alors être nécessaire de réaliser une véritable petite opération chirurgicale afin d'atteindre l'épillet.

 Qu'est-ce qu'un épillet ?

Les épillets (ou voyageurs ou "espigaou") sont de petites graines de graminées sauvages qui poussent de mai à septembre. On les trouve dans les herbes hautes sauvages qui poussent le long des chemins et des prés ou des terrains vagues. Les chiens à poils longs sont particulièrement vulnérables. La prévention consiste à faire particulièrement attention sur les bords des chemins, et dans les broussailles, lors de vos promenades.

 

  

Retour accueil

Retour conseils

  Conception et management par indgeldesign © 2004-2011 INDGELDESIGN